Blog d'un volontaire 2010-2011

Aller en bas

Blog d'un volontaire 2010-2011

Message  Kevin Perrottet le Jeu 1 Sep - 14:31



Dernière édition par Kevin Perrottet le Lun 12 Sep - 17:47, édité 1 fois

Kevin Perrottet
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage

Message  Alizee le Jeu 1 Sep - 14:50

Voila ce que j'ai trouvé sur une fille qui était du voyage l'année dernière.

BETHUNE : Après un service civique en Haïti, retour pour Agathe dans « un pays
individualiste »

Publié le dimanche 07 août 2011 à 06h00
Agathe fait partie de la deuxième vague de volontaires partis en Haïti dans l'urgence. La troisième décollera en octobre. Chamboulée. C'est peut-être l'adjectif qui correspond le mieux à Agathe Lo Presti aujourd'hui. Revenue en juillet d'un service civique de neuf mois dans une école haïtienne, ses projets d'avenir en ont été bouleversés. Récit.

PAR ALINE CHARTREL
bethune@info-artois.fr « Tout s'est fait en un mois. » C'était en septembre, il y a presque un an. Licence de sciences politiques en poche, Agathe Lo Presti, 23
ans alors, décide de prendre un virage à 180°. L'étudiante qui se destine à un master de relations internationales veut se bâtir une première expérience, sur
le terrain. De préférence « dans un contexte difficile ». Après un court séjour chez l'habitant au Sénégal, il y a quelques années, elle veut savoir si elle aura ce qu'il faut, le courage de vivre seule et loin de sa famille.

Entre mille destinations, elle n'a pas choisi la plus évidente : Haïti, qu'on ne connaît plus depuis un an et demi que pour son tremblement de terre. Au grand dam de la jeune Béthunoise. « J'en avais marre de voir les médias de masse parler en boucle du choléra et des destructions. C'est une vision étriquée de la réalité, il y a autre chose à voir. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Après avoir dégoté une mission sur le site Internet de l'Agence de service civique, elle
passe un entretien à Paris et y suit une semaine de formation avec 33 autres volontaires. Décollage le 9 octobre, pour neuf mois dans la peau d'une animatrice pédagogique dans une école publique de 1 700 élèves.
De son arrivée à l'aéroport de Port-au-Prince, elle garde un souvenir « paradoxal ». « On avait l'impression d'une gare de marchandises. Je me suis dit que j'étais arrivée en enfer. » Le temps passant, elle commence à entrevoir, au-delà de la misère, des restaurants, des musées, des bars. Et se remet en question : « Il faut se bousculer un peu aussi. Je suis d'une génération pour laquelle tout coule de source. » Installée dans la périphérie de la capitale, elle laisse vite de côté les discours sécuritaires pour se fondre dans la masse.
« Avec mon groupe, on s'est dit que ce n'était pas comme ça qu'on voulait vivre en Haïti. » Elle prend alors des cours de créole, délaisse le bus mis à la disposition des volontaires, lui préférant le tap-tap local, et se fait des amis du pays.
Les enfants avec lesquels elle travaille en font partie. En collaboration avec l'équipe locale et les 8 autres engagés, elle rénove une salle de l'école pour en faire une bibliothèque. Un appel aux dons est lancé et 750 livres en français récupérés par containers. En parallèle, elle initie les enfants aux cultures du monde, « parce que c'est dingue à quel point ils ne savent pas se situer sur une carte. L'enseignement ressemble à celui qu'on avait en France il y a 50 ans. »

Nouveau départ
Pendant le mois de décembre, elle met sa mission entre parenthèse pour rejoindre le centre d'observation du choléra, monté pour faire le tour des crèches et s'occuper des enfants. Un établissement qui sert de point de chute une fois les parents français venus chercher les 300 enfants adoptés. Si elle en retire une bonne expérience, elle en ressort aussi perturbée. La procédure, « c'est beaucoup moins éthique que je ne le pensais ».
Elle a encore du mal à faire le point depuis qu'elle est rentrée, en juillet. Un retour aux sources et au confort difficiles. « Je ne supporte plus de vivre dans ce pays individualiste où les gens n'ont plus de valeurs. » Elle hésite envisage de repartir en Haïti se ravise. Ses études, elle les mettra en stand-by, mais peut-être pour partir 6 mois en Angleterre et parfaire sa maîtrise de la langue shakespearienne. Après quoi elle remettra les voiles, mais de l'autre côté du globe. Au Vietnam.

Alizee

Messages : 21
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 32
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Extrait: Dans les coulisses du service cique en Haïtit, Phosphore janvier 2011

Message  steven.picard le Ven 2 Sep - 22:37

"À 18 ans, Ange, Agathe et Léna sont volontaires en service civique en Haïti. Près d’un an après le séisme qui a dévasté une partie de l’île des Caraïbes, notre journaliste Aziliz Claquin était avec eux pour les débuts de leurs missions.

C’est un choc, dès les premiers instants. «À la sortie de l’avion, la chaleur, moite, étouffante», décrit Léna. «Et dès la sortie de l’aérogare, des enfants tendent la main à travers le grillage, ajoute Ange. On est assaillis par la pauvreté. Impossible de tenter, comme en France, de l’ignorer.»Près d’un an après le séisme du 12 janvier 2010, la capitale Port-au-Prince est toujours une gigantesque ruine. «Tous ces gravats, ces camps, dit Ange. Je ne sais pas comment les gens font pour vivre. Nous, on a tenu une nuit dans la coloc, alors qu’on avait un toit !» Un toit, mais pas d’électricité, pas de fenêtre et pas de moustiquaire malgré la piscine d’eau croupie peuplée de crapauds et de moustiques."



Morale de l'histoire: Pensez à prendre une moustiquaire!






steven.picard

Messages : 18
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

j'avais raison

Message  Alizee le Sam 3 Sep - 9:11

Je savais bien que la moustiquaire était indispensable pour partir. J'ai bien fait de l'inclure dans mes 5 objets indispensable. Very Happy

Alizee

Messages : 21
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 32
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blog d'un volontaire 2010-2011

Message  albin.gasparetto le Lun 26 Sep - 21:29


albin.gasparetto

Messages : 7
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blog d'un volontaire 2010-2011

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum